Déjà 2 belles années dans Parc 17 mais tout n’est pas réglé avec Vinci Immobilier…

 

Cela fait maintenant 2 ans que les premières livraisons ont eu lieu dans Parc 17, 2 ans que nous découvrons ce que c’est que vivre dans un immeuble neuf, 2 ans que nous poursuivons la construction d’une belle copropriété, 2 ans que nous découvrons les conséquences de la proximité avec le Parc Martin Luther King mais aussi 2 ans que nous continuons de discuter, négocier, tergiverser avec Vinci Immobilier !

 

Globalement depuis les premiers emménagements dans Parc 17, nous pouvons dire que se sont succédés d’heureux moments de découvertes, d’aménagements, de convivialité entre voisins, de fêtes… Ce blog en a témoigné 🙂

Cependant depuis 2 ans, ce sont aussi des moments de surprises que nous avons vécus et d’imbroglios qui nous ont pris beaucoup d’énergie et de temps alors qu’un peu d’organisation, d’échanges, de transparence et d’écoute auraient permis de vite clore de nombreux dossiers. Avec qui ? Avec notre constructeur, Vinci Immobilier, naturellement 🙁

Pour commencer, il faut savoir qu’un immeuble neuf est nécessairement synonyme de quelques travaux inachevés ou à reprendre, c’est notamment ce qui donne lieu à des réserves lors de la livraison ou au cours des premiers mois de vie, l’objectif étant de les voir dans la première année de vie. Deux raisons à cela, tout d’abord le déclenchement limité à la première année de la garantie de parfait achèvement (GPA) puis surtout le fait que le promoteur, engagé sur d’autres (gros) chantiers, ne considère plus le vôtre comme prioritaire.

Pour nous, quelques temps après les premières livraisons eut lieu la réception de toutes les parties communes avec le syndic et quelques membres du futur conseil syndical. C’est là que les premières réserves sont notées. Certaines donnent lieu à des interventions immédiates qui peuvent être un coup de peinture ici, un recollage de bande podotactile là, un nettoyage ailleurs, la fixation d’un gond, celle d’un cache de groom,… Evidemment nous avons eu tout cela. La visite Livraison totale des parties communes n’en a été que plus longue, un peu plus de 5h me semble-t-il ! Les interventions qui ne pouvaient être réalisées sur place furent recueillies et devaient être traitées plus tard.

Des travaux étant alors encore en cours dans l’immeuble, 3 locaux communs (poubelles, vélos, poussettes) n’ont pas été livrés en même temps que les autres parties communes… ils ne le sont toujours pas 🙁 Certains ont servi de lieu d’entrepôt et de débarras de cartons, de matériels usagés, de vieilles machines appartenant à des entreprises ayant œuvré sur le chantier ou à des résidents au sens civique peu développé. Quoiqu’il en soit, Vinci n’ayant pas livré ces locaux, il dût prendre en charge l’évacuation de tous les déchets. Ce qu’il fit après de longues discussions. Cependant depuis, ces locaux n’ont toujours pas été livrés… allez savoir pourquoi ! 🙁  Par contre 2 des 3 portes ont été fracturées, forcées, détériorées. La question à ce jour reste entière de la réparation de ces portes et de la prise en charge du coût de celle-ci !

L’urgence à livrer les appartements, tant exprimée par les propriétaires que par Vinci pour percevoir les avant-derniers versements, a conduit à négliger certains éléments. Ainsi le sol en marbre des rez-de-chaussée n’a pas été traité comme il le devait pour préserver son intégrité et surtout son avenir. Depuis 2 ans, le syndic et le conseil syndical de l’immeuble sont embarqués dans d’importantes discussions pour obtenir l’intervention qui aurait dû avoir lieu avant nos emménagements afin de faire retrouver au marbre son éclat, en retirer les rayures et lui assurer un avenir durable. Un protocole d’accord nous a été proposé, comprenant une clause inacceptable, alors nous sommes toujours en attente d’une solution pour ce problème qui constitue aussi une réserve non levée. Nous avons craint à un moment que le marbre ne fut pas de bonne qualité ou pas fait pour supporter des passages importants. Il semblerait que ce ne soit pas le cas. Cependant l’intervention devient urgente pour récupérer les 2 années sans entretien. Le problème est identique dans les ascenseurs dont le sol est composé du même matériau.

D’autres sujets restent aussi en discussion. Il en va ainsi d’un élément des sous-sols du parking souterrain. Le ciment et la peinture se sont écaillés. Ils ont été repris mais dans une autre couleur que celle d’origine… La réserve n’a donc pas pu être levée 🙁

IMG_E7408

S’ajoute à cela une fissure dans un SAS d’ascenseur des sous-sols. La fissure se trouve sur une partie en plâtre, non structurelle. Elle n’a pas bougé depuis plus d’un an. Nous avons voulu faire jouer la garantie Dommages Ouvrage. L’expert a rejeté notre demande considérant que la fissure ne mettait aucunement en péril le bâtiment. Aussi à ce jour, rien n’a été entrepris pour refaire cet élément de mur alors que l’élément est à présent stabilisé 🙁

Je pourrais encore ajouter d’autres éléments en attente comme une moquette à changer suite à un dégât des eaux provoqué par la fixation en toit-terrasse d’une bouche de ventilation, des pissettes trop courtes qui font s’évacuer l’eau sur les balcons/terrasses des voisins, des parois d’ascenseurs abîmés avant la livraison…

Enfin, un certain nombre de points ont fait l’objet d’une déclaration Dommages Ouvrage (DO). L’un d’entre eux fut pris en charge, les autres sont encore en attente d’une (nouvelle) expertise.

D’autres points (hors réserves et hors DO) sont en cours de règlement par le conseil syndical et le syndic telle la bonne finalisation de la mise en œuvre des panneaux photovoltaïques. Une épreuve !

D’autres encore sont en cours de traitement ou d’action en justice comme celui du dégrèvement de la taxe foncière sur les 2 premières années de livraison d’un logement neuf sur Paris. Pour ce point, on ne peut pas dire que Vinci nous ait aidés !

Ces différents points feront l’objet d’autres articles. N’ayez crainte 😉

Globalement, si nous restons satisfaits de nos achats immobiliers et de la qualité de nos biens, nous le sommes moins de la gestion finale par Vinci Immobilier après la réception. Plus de 2 ans pour solutionner des problèmes qui, franchement, chez nous, ne sont ni insurmontables ni démesurément coûteux mais assurément de la responsabilité du constructeur, c’est long ! Aujourd’hui nous avons hâte que tout soit mis en œuvre pour solutionner tout cela au plus vite, y compris en trouvant un protocole d’accord technico-financier.

A bon entendeur !

5 Commentaires

Classé dans Acheter sur plan, La copropriété, Vinci Immobilier

5 réponses à "Déjà 2 belles années dans Parc 17 mais tout n’est pas réglé avec Vinci Immobilier…"

  1. Merci à toi et au Conseil syndical pour tout ce que vous faites. Ceci dit, tout ceci me confirme dans ce que j’ai toujours pensé de Vinci: ce sont des marchands de soupe; les commerciaux sont excellents pour vendre la camelote; celle-ci est de bonne qualité (ce qui fait un rapport qualité/prix honorable sans plus; et ils sont parfaitement insupportables pour les finitions et l’après-vente… 5/10 pas plus.
    Merci encore.
    Amicalement.

  2. Phg

    Merci au conseil syndical de prendre soin de notre intérêt commun avec ténacité dans une tâche parfois ingrate ! Et ce blog est bien utile pour la dynamique de la copropriété .

  3. belin

    Merci au conseil syndical et son président qui depuis 2 ans sont à la manœuvre, sans nul doute délicate.
    En effet, bien des soucis restent au bord du chemin, le plus criant pour nous étant les volets bloqués depuis plus d’un an.
    Service après vente de Vinci décidément bien faible
    Merci à Emmanuel pour ce forum, pierre angulaire de la vie commune à Parc 17.

    Xavier Belin

  4. lecluse

    Moi je voudrais savoir ce qu’Emmanuel mange le matin pour manger la même chose 😉
    Et si vous voulez dénoncer la mauvaise gestion de Vinci, les portes du mensuel Capital sont ouvertes !
    Bises à tous et une grosse pour le conseil syndical.
    Sophie

  5. DESURMONT

    Un grand MERCI à tout le conseil syndical et à son Président !!!
    Même si c’est difficile on est heureux à Parc 17 , on est riche de toutes les belles rencontres que nous avons faites depuis 2 ans , aucune autre copropriété à Paris ne vit une si belle histoire .
    Le printemps arrive ! on va pouvoir profiter de nos terrasses , les jours sans vent , de nos fleurs , sans arroser nos voisins … Lol
    Bises à tous
    Isabelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *