Archives de Tag: Vinci Immobilier

Point travaux / Début Semaine 95

Si depuis 2 semaines, rien de l’évolution de Parc 17 n’était visible de l’extérieur et donc n’engageait à rédiger, publier un article. Il n’en est pas de même aujourd’hui. En effet, les premiers éléments du bardage ont été posés en ce lundi 27 juillet 2015 🙂

Parc 17, 27 juillet 2015

Parc 17, 27 juillet 2015

  • Fenêtres

Toutes les fenêtres des façades Sud et Est mais aussi celles donnant sur les failles, ont été posées. Il reste encore à équiper en fenêtres toutes les ouvertures de la façade Ouest 🙁

  • Bardage

Comme je l’indiquais en introduction, le plus intéressant est le début de la pose du bardage. Celui-ci est constitué de 2 éléments : l’isolant (noir) et les plaques sérigraphiées. La pose de l’ensemble a débuté aujourd’hui sur la façade Nord en commençant par le bâtiment C. Quelques étages ont déjà été recouverts, équipés. Jugez-en par vous même.

En les observant de plus près, les plaques sérigraphiées, chacune unique et portant un numéro de série, sont de véritables oeuvres d’art. Elles sont composées de très nombreuses images pour en former une grande au final. De près, de loin, le dessin ne sera pas le même.

Ces dernières photos de détail montrent un isolant très épais et un coloris de gris identiques aux encadrements des fenêtres et portes-fenêtres.

D’après Vinci Immobilier, la pose du bardage devrait être achevée d’ici 3 semaines, disons 4 soit au plus tard fin août 😉

 

Poster un commentaire

Classé dans L'avancée des travaux, L'immeuble

Point travaux / Semaine 81

Le soleil se joue de moi en ce samedi 25 avril, alors les photos ne seront pas très lumineuses. Dommage car toute la semaine a été exceptionnellement ensoleillée et chaude. Elle n’aura pas perturbé la progression du chantier en cette semaine 81 de travaux.

Parc 17, 25 avril 2015

  • Report de livraison

Avant de vous indiquer ce que j’ai pu percevoir de l’évolution du chantier cette semaine, je ne serais pas un bon « reporter » si je n’évoquais le courrier reçu cette semaine de Vinci Immobilier, adressé avec accusé de réception. Il nous informe qu’au constat de 63 journées d’intempéries entre octobre 2013 et mars 2015, la livraison de notre appartement pourrait avoir lieu au plus tard le 31 mars 2016 et non pas le 31 décembre 2015 comme indiqué dans notre acte notarié 🙁

Même si nous nous y attendions, la déception reste grande. Pour positiver, nous espérons qu’elle aura lieu plutôt en janvier qu’en mars 😉

La bonne nouvelle dans ce courrier est aussi la date de la première visite des appartements par chaque copropriétaire. Six jours sont prévus pour cela entre fin mai et début juin. Nous avons hâte !

  •  Fenêtres et cadres de fenêtres

De nouveaux cadres de fenêtres ont été installés sur chaque bâtiment.

– Bâtiment A, les cadres de fenêtres ont été posés à tous les étages des 3°, 4°, 5° et 6° colonnes. Il reste donc à équiper la première et la dernière colonne, c’est-à-dire les plus grandes fenêtres de ce bâtiment ;

– Bâtiment B, les cadres de fenêtres ont été posés à tous les étages des 2°, 4° et 5° colonnes. Là-aussi, il reste à équiper les colonnes des plus grandes fenêtres de ce bâtiment ;

– Bâtiment C, aucun nouveau cadre de fenêtre n’a été posé cette semaine.

Sur le bâtiment A, débute la pose des vitres fixes des fenêtres des 1er et 2° étages.

Bâtiment A, installation des vitres fixes des portes-fenêtres

  • Bardage

A l’arrière se poursuit la pose des barres de fixation de l’isolant et du bardage. La pose semble achevée sur le bâtiment C et l’est presque sur le bâtiment B.

Pour terminer, Parc 17 perdu dans un océan de verdure 😉

 

Poster un commentaire

Classé dans L'avancée des travaux, L'immeuble

Point travaux / Semaines 78 & 79

Les semaines en cours ne permettent pas de voir de nombreuses évolutions sur le chantier de notre immeuble alors les articles se font plus rares 😉 . La plus grande activité se passe à l’intérieur. Je suis passé hier sur site, voici donc un petit aperçu de Parc 17 en cette fin de 79° semaine de travaux.

Parc 17, 10 avril 2015

  •  Echafaudages

En façade Sud, la construction des échafaudages des bâtiments B et C est achevée. Le bâtiment A n’en est pas équipé. A cause de ses balcons plus larges que ceux des autres bâtiments, la question se posait encore il y a quelques jours de son utilité. Il serait a priori possible de réaliser l’ensemble des travaux extérieurs sans échafaudage pour le bâtiment A.

A l’arrière, la grande majorité des échafaudages a été installée. Il reste à finaliser un morceau de celui du bâtiment A.

Pour information, la mise en place de ces échafaudages fut longue ou plus précisément retardée par l’absence de bitumage de la cour intérieure de l’hôtel Ibis. En effet, pour des raisons très compréhensibles de sécurité, il est impossible d’installer un échafaudage, faire venir tout le matériel nécéssaire pour cela, si le support et l’espace de livraison des éléments constitutifs ne sont pas propres. Or non seulement le bitumage de cette cour a été très tardivement réalisé mais il a été réalisé 2 fois. En effet, nous avons pu observer qu’un premier bitumage a été entièrement détruit pour être reconstruit. Aujourd’hui encore, les travaux de cette cour ne sont pas achevés 🙁 . Souhaitons que cela ne ralentisse pas la suite des travaux. En tout état de cause, ces échafaudages dont l’installation aurait dû débuter fin 2014, n’ont pu être installés qu’à compter de février 2015 !

  • Fenêtres et cadres des fenêtres

En façade avant, je n’ai rien remarqué de nouveau 🙁 . En façade arrière, la pose des fenêtres se poursuit bien. Elle est achevée sur les bâtiment B et C, y compris pour le bâtiment B dans les studios dont l’espace était occupé par la grue. Concrètement, cela signifie que les dalles des studios ont été réalisées et que l’immeuble est à présent complètement fermé 🙂 .

Pour le bâtiment A, les rares fenêtres sur l’arrière sont installées au fur et à mesure du montage de l’échafaudage.

Bâtiment A, non avancée de la pose des cadres de fenêtre

Quelle conséquence a la pose  ou la non-pose des fenêtres ? Simple, la pose signifie fermeture de l’appartement ou au moins des pièces concernées, évidemment 😉 . Cela signifie aussi possibilité du coulage  de la chape puis de la pose de l’isolant et du revêtement de sol. Vous comprendrez donc l’importance de cet élément et mon inquiétude en voyant que sur la façade Sud , cela n’avance pas. Pour information, le très faible espace dont dispose le chantier pour stocker les matériaux est un frein majeur et complexifie la gestion du chantier au quotidien, au regard du nombre de corps de métiers qui intervient aujourd’hui sur le chantier et des matériaux dont ils ont besoin. C’est aussi la raison pour laquelle il est urgent que le sol de la cour intérieure de l’Hôtel Ibis soit rapidement finalisé et propre !

En effet, devront ensuite être livrés tous les éléments du bardage : les plaques de laine de roche pour l’isolation (2 épaisseurs de 9 cm sur le mur arrière) et les plaques sérigraphies ou non (plusieurs milliers pour l’ensemble de l’immeuble).

  • Equipements des toits

Il faut être très observateur car les photos sont difficiles à prendre aujourd’hui, pour remarquer que sur les toits a débuté l’installation des panneaux solaires. Il en est de même des installations liées à la VMC. Si cela est fait, cela signifie aussi que les toits ont été rendus totalement hermétiques et gravillonnés.

Pour presque terminer, quelques autres photos de Parc 17.

Pour vraiment terminer, 2 informations :

  1. Les autres immeubles de Vinci Immobilier dans la ZAC : Cardinet 17 et Pereire 17 sont achevés (ou presque). Pereire 17 a été livré. Il est très beau, avec de très belles finitions. Cardinet 17 est en train d’être livré. Les finitions sont en cours. Je tacherai un petit reportage prochainement  😉
  2. N’oubliez pas le forum de Parc 17, il est pour vous, copropriétaires  🙂

L’entrée du Parc Martin Luther King côté rue Cardinet

 

Poster un commentaire

Classé dans L'avancée des travaux, L'immeuble

Pour Vinci, le planning est quasiment respecté

Ce samedi matin, la pluie, le ciel gris, le froid ne m’ont pas incité à sortir pour faire des photos qui auraient été bien sombres et peu valorisantes pour Parc 17 😉 Ce sera pour demain. Cependant ne soyez pas déçus, pour vous faire patienter, voici un compte-rendu de l’échange que j’ai eu hier avec John-David FERNANDES, Directeur des Programmes de Vinci, chargé de Parc 17.

 

  • Gros œuvre achevé

La première information d’importance est que le gros œuvre est achevé depuis une semaine. La mise hors d’eau est programmée pour la fin de semaine prochaine (fin février). Viendra enfin la mise hors d’air par la pose des fenêtres et portes-fenêtres … mais je n’ai pas noté quand :-(.

La pose des précadres est achevée (a priori à une porte-fenêtre près) sur les 3 façades pour lesquelles il y a des balcons et surtout des fenêtres jusqu’au sol. En effet, la pose des précadres est nécessaire en amont du coulage des chapes.

Du monde à tous les étages

Du monde à tous les étages 😉

  • Cloisonnement bien avancé

A l’intérieur du bâtiment, le cloisonnement est en cours. Il est achevé ou a débuté jusqu’au R+9. La réalisation des enduits a débuté dans les étages inférieurs, ensuite viendra celle des chapes (2° semaine de mars). La menuiserie sera concomitante puis la plomberie, les carrelages, peintures…

  • Bardage en préparation

La pose des premières pattes de fixation du bardage a débuté sur les façades Est, Sud et Ouest, celles avec balcons ainsi que sur les murs donnant sur les failles (terrasses).

Sans titre

Installation des pattes de fixation du bardage

Pour la façade arrière, son équipement débutera le 9 mars par l’installation d’un échafaudage sur toute la façade, toute hauteur. Il permettra la pose des précadres, des pattes de fixation du bardage, des fenêtres, du bardage lui-même, des plaques sérigraphiées, ….

  • Garde-corps

Le Département Communication de Vinci Immobilier a repéré le débat autour des garde-corps sur le blog suite à l’article du 15 février. La question est remontée au Directeur des Programmes qui m’indique que finalement Vinci a décidé de respecter le projet initial en conservant le caractère rabattable du haut des garde-corps vitrés. Cependant, comme aucun système n’a été trouvé pour freiner l’ouverture de ces parties rabattables, il a été décidé de livrer les appartements avec les parties rabattables fixes, bloquées par des boulons/écrous qui pourront être retirés par les copropriétaires.

  • Avancement général du chantier

L’avancement général du chantier est aujourd’hui en phase avec le retroplanning voire légèrement en retard :-(. John-David FERNANDES explique cela par les intempéries des derniers mois. Il m’indique que concrètement les jours d’intempéries ne se traduisent pas forcément par un arrêt total du chantier mais par un ralentissement important de certaines activités sur le chantier. Aujourd’hui le chantier Parc 17 comptabiliserait 42 jours d’intempéries (ouvrés => environ 2 mois). Le Directeur des Programmes de Vinci m’a précisé qu’ils ne seront pas nécessairement activés pour justifier d’un retard de livraison mais que le risque existait. Pour info, Pereire 17 a comptabilisé 93 jours d’intempéries et un retard de livraison de plusieurs mois :-(. Un courrier va nous parvenir sous peu pour préciser tout cela.

  • Une prévision de livraison ?

L’élément rassurant est que les travaux actuellement à réaliser et ceux jusqu’à la livraison sont peu impactés par des jours déclarés d’intempérie. En tout état de cause, aujourd’hui, la livraison reste envisagée fin 2015. Le risque d’un report sur le début de l’année 2016 n’est cependant pas à exclure…

A ma question : « à quel moment saura-t-on avec la plus grande certitude la date / période de la livraison ? », la réponse fut : « environ 6 mois avant, c’est-à-dire vous concernant en juin-juillet 2015. »

  • Visites

Je vous ai déjà évoqué dans différents articles l’appartement témoin, un duplex Rez-de-Chaussée/1er étage. Il sera finalisé, début mars. Cependant, il n’est pas destiné aux visites des copropriétaires. Il s’agit d’un outil technique qui sert aux ouvriers.

Les copropriétaires bénéficieront eux de 3 visites c’est-à-dire une de plus que dans les VEFA habituelles. Elles se détaillent ainsi :

  1. Visite cloison                                                             —>     Fin avril/début mai
    A ce moment-là, les cloisons de tous les appartements seront posées. Toutefois, tous ne seront pas au même stade de construction. Certains seront plus avancés que d’autres. Ainsi certains auront leurs carrelages posés et les enduits faits, d’autres auront uniquement la chape coulée.
  2. Visite intermédiaire                                                 —>     Septembre
    Elle aura lieu quelques mois avant la livraison. Cette visite est souvent réclamée par les propriétaires mais n’était pas prévue contractuellement. Lorsque demandée, il arrivait souvent qu’elle soit accordée aux copropriétaires. Aussi Vinci a décidé d’en formaliser son organisation afin de la limiter sur une période donnée.
  3. Réception                                                                    —>     …
    Un mois avant la livraison, la remise des clés mais comme indiqué plus haut, il est trop tôt pour que la date soit communiquée avec certitude.
  • Grue

Toute dernière information, pour ceux qui seraient intéressés, le démontage de la grue est programmé le 23 mars.

 

3 Commentaires

Classé dans L'avancée des travaux, L'immeuble

Choix des matériaux : le casse-tête !

Imaginer la décoration de son appartement, 14 mois avant d’y entrer, n‘est pas chose facile. Choisir son parquet, son carrelage, ses meubles de salle de bain pour un espace encore virtuel, c’est un vrai défi. Nous l’avons relever, il y a quelques semaines ! Non sans mal… C’est ça aussi la particularité d’un achat en VEFA.

Cette étape, a priori excitante, du choix des matériaux, s’est transformée en épreuve pour de nombreux copropriétaires. Nous avons recueilli plusieurs témoignages de déception face aux propositions limitées et à l’absence de réel conseil au moment du choix.

Plutôt que de parler à la place des autres, nous allons vous raconter notre expérience.

 

Si, initialement, il nous avait été indiqué que nous aurions à choisir les matériaux et mobiliers en mars-avril 2015, finalement nous avons été invités (convoqués ?) à le faire entre le 27 octobre et le 7 novembre 2014. Pourquoi une telle urgence ? Aucune idée…

Ainsi, la première semaine de novembre, nous avions rendez-vous au showroom de Vinci pour y choisir les matériaux et mobiliers qui équiperont notre appartement. Nous étions à l’heure et sommes restés un peu plus d’une heure.

Heureusement, nous étions accompagnés d’une architecte, dans le cadre d’un contrat d’assistance maître d’ouvrage, car on ne peut pas dire que le conseil fut, sur place, des plus intenses. Notre hôte-conseiller était un peu jeune, peu impliqué.

Pour débuter, l’atmosphère était glaciale. Pas celle qui régnait entre nous, heureusement, mais la température du showroom. On se serait cru à l’extérieur :-(. Peut-être était-ce un moyen pour nous faire accélérer le pas ? Dommage, cela n’a rien changé pour nous, nous avons pris le temps de comparer et de réfléchir ;-).

Nous avons débuté par le choix du parquet. Les premières questions sont restées sans réponse : le parquet proposé étant uniquement du monolame et non pas du parquet massif, nous demandions l’épaisseur de la partie noble. Notre conseiller ne savait pas 🙁 Nous demandions alors à voir la tranche du parquet mais comme tous les parquets étaient présentés par plaque de 1,5 m2, entourée d’une baguette de bois, impossible de voir quoi que ce soit !

Nous avions décidé que si le parquet contrecollé ne nous plaisait pas, nous opterions pour un parquet massif (avec surcoût). Lors d’une de nos précédentes visites du showroom, il y en avait. Notre demande provoqua un étonnement voire un embarras chez notre conseiller : « Non, il n’y en a pas ici ou alors, je ne sais pas où ! »

Comment donc pouvoir comparer ???

Nous avons donc dû choisir dans ce qui se trouvait dans le showroom…

Renseignement pris sur le site de la Compagnie française du parquet, la partie noble des parquets monolame fait 3,5 mm d’épaisseur ce qui autorise si besoin, 1 à 2 ponçages.

Vint ensuite le choix du carrelage de la cuisine. Evidemment nous avions découvert les propositions à travers un document papier sur lequel des photographies des carrelages figuraient. Elles n’étaient pas de qualité et nous espérions être agréablement surpris au showroom. Franchement, ce ne fut pas le cas. Le choix était plutôt limité et pas vraiment dans nos goûts. De plus, l’éclairage est tel que se rendre réellement compte des couleurs, des reflets, des matériaux ne fut pas une chose aisée. Nous n’avons eu de cesse de faire allumer et éteindre les luminaires du showroom pour bien nous rendre compte des effets de la lumière en terme de reflets, de nuances… !

Lors de nos réflexions, pour préparer ce rendez-vous, nous avions envisagé d’aller chercher du carrelage et nous étions rendu dans le showroom de la Marbrerie des Yvelines à Versailles. Finalement, pour des raisons de facilité, nous nous sommes décidés à choisir ce que nous trouvions le plus acceptable … ou le moins pire. Nous jouerons l’originalité dans les meubles de la cuisine et sa crédence 😉

Puisque nous étions dans le rayon des carrelages, nous avons donc choisi celui de la salle d’eau… Nous étaient proposés 10 harmonies, c’est-à-dire 10 assemblages de carrelages pour le sol, pour la frise et pour les murs. Là-encore certains choix n’étaient pas très heureux et il manquait certaines teintes qui auraient permis de proposer véritablement une grande diversité harmonieuse et moderne. Là-encore, c’est par défaut, par élimination que nous avons arrêté notre choix. Il n’y a pas eu de véritable coup de cœur.

Déplacement de la plaque de parquet auprès des carrelages pour améliorer le choix…

Quant à la question de la pose… Pas de réponse de notre conseiller sur ce qui était possible et impossible. La question était : tous les murs doivent-ils nécessairement être carrelés ? Nous verrons donc avec le responsable du programme Parc 17.

Enfin, vint le temps du choix du meuble et miroir de la salle d’eau… Deux collections de Jacob Delafon étaient proposées (Rêve et Odéon Up), mais seulement 2 modèles de vasque/meuble étaient exposés 🙁 Lors d’un de nos précédents rendez-vous au showroom, il nous avait été indiqué que le choix se ferait dans la collection. Nous avions vu donc un modèle de la gamme qui nous plaisait alors nous sommes allés le chercher sur Internet. Ce faisant, nous nous sommes aperçus que notre plan de salle d’eau n’était pas juste 🙁 Il a donc fallu en urgence adresser une dernière demande de TMA ! Nous étions très proches de la construction de notre étage mais les équipes de Vinci ont été très compréhensives et réactives, et nous avons pu obtenir ce que nous souhaitions. Merci !

Quant au choix du miroir, il y en avait un très grand nombre dans le showroom mais seulement 2 modèles concernaient Parc 17. Dommage, d’autres étaient plus grands, plus jolis et peut-être mieux équipés en terme d’éclairage. Cependant sur ce dernier point, impossible de le dire, lorsque nous demandâmes d’allumer l’éclairage du miroir, il nous fut répondu… que les miroirs n’étaient pas branchés !!! Quel service ! Si le showroom ne permet pas de tout voir… comment se rendre réellement compte de ce qu’est le produit ? Cela viendrait-il à l’idée d’un magasin de vente de tels produits de ne pas en montrer tous les aspects, toutes les modalités de fonctionnement ? Au final, à choix limité, décision rapide 😉

Je suis assez rarement critique et négatif dans le blog, vous en conviendrez, mais là, franchement, l’accueil au showroom et les choix proposés n’ont pas été pour nous à la hauteur du programme Parc 17. Pas vraiment du luxe comme me l’ont dit certains copropriétaires. Toujours présenté dans les outils promotionnels de Vinci Immobilier comme des appartements de prestige, Parc 17 devait nous réserver l’excellence car le top des programmes de Vinci Immobilier. Pour ce faire, nous espérons à présent que les finitions et TMA seront conformes à nos attentes 😉 !

1 commentaire

Classé dans Acheter sur plan, L'immeuble

Point travaux / Semaine 58

En cette 58° semaine de travaux, les premiers murs du 9° étage ont été coulés. Peu d’autres choses visibles, l’évolution doit se faire à présent dans le bâtiment…

  • Vues de haut

Parc 17, Vue générale du chantier, 15 novembre 2014

Que peut-on « observer » cette semaine ?

Côté bâtiment A, les premiers murs du 9° étage ont été coulés. Ils sont encore enserrés dans les façonneurs.

Côté bâtiment B, le coulage de la dalle du 9° étage est en préparation. Les fers à béton ont été placés, de même que les câbles électriques et gaines.

Côté bâtiment C, l’ensemble des murs du 8° étage a été coulé.

Quelques vues à l’horizontale des étages en cours de construction :

  •  Vues d’en bas

Enfin, quelques vues de l’arrière de l’immeuble.

Pour terminer ce post, un échange avec le Directeur des programmes de Vinci Immobilier m’a appris que, pour le moment, le chantier respecte le calendrier prévisionnel (à quelque chose près mais non conséquent) 🙂 … mais il reste encore un hiver à passer 😉

Poster un commentaire

Classé dans L'avancée des travaux, L'immeuble

Visite privée du chantier

Jeudi 16 octobre, j’ai eu la chance de pouvoir visiter pour vous le chantier de Parc 17 grâce au Directeur de programmes de Vinci Immobilier qui a en charge Parc 17. Pendant un peu plus d’une heure, nous avons parcouru le chantier et échangé, notamment autour du prototype de façade, sur les évolutions et travaux à venir. Vous en trouverez ici les principaux éléments.

  • Prototype de façade

Vous le savez, le prototype de façade sert à tester les futures installations, montrer aux ouvriers les poses, l’attendu et donc aussi à modifier certains projets.

Il en va ainsi des sérigraphies sur les verres des gardes corps. Lors de notre dernière rencontre de copropriétaires, tous indiquaient les trouver trop opaques et ne correspondant pas à la promotion qui en était faite : « voir sans être vu ». Vinci en convient, elles sont trop opaques, elles ne correspondent pas au projet initial de Francis SOLER. Aussi elles vont évoluer. Elles seront considérablement éclaircies pour véritablement laisser passer la lumière.

Face avant

Face avant

 

De plus, afin d’alléger la sérigraphie, la séparation qui existe sur le projet ici installé au niveau de chaque verre, devrait être supprimée. Ainsi, la photo ci-dessus ne devrait au final ne laisser apparaître que 2 plaques de verre sérigraphies et non 2 plaques de verre coupées en 2.

Les sérigraphies des murs seront identiques à celles des verres mais en nuance de gris, comme une projection (conforme à ce que souhaitait Francis SOLER).

Les sérigraphies murales figureront sur le 1,25 m inférieur de mur, à chaque étage du bâtiment, qu’il y ait ou non des sérigraphies sur le verre et ceci pour le mur de façade Sud comme les murs pignon. Le mur de façade Nord sera, lui, entièrement recouvert d’une grande fresque sérigraphiée.

Enfin, dans la même logique d’allègement, d’aération, 3 (ou 4 ?) tubes de ce garde corps devraient être ôtés. Le 1er en haut resterait, les 3 (ou 4 ?) suivants disparaitraient. Ceux du dessous resteraient.

Parquet et gouttière

Quant aux autres gardes corps, ils devraient aussi évoluer. Les parties supérieures mobiles de ces gardes corps uniquement vitrées devraient rester mais ne seraient plus mobiles. Vinci les a jugées trop dangereuses à l’ouverture.

Autre évolution, celle des séparateurs de balcon. Ils ne devraient pas être aussi haut que celui présenté sur le prototype. Ils feraient plutôt 2 m que 2,5 m pour alléger la vue. Le verre (matériau) sera modifié. Il sera pincé et fixé latéralement et non sur la hauteur comme celui du prototype.

Les gouttières ne seront installées que dans les failles, c’est-à-dire au niveau des terrasses entre les bâtiments. Ces terrasses sont étanches et un système de collecte des eaux y est installé, permettant l’installation de ces gouttières. Elles seront un peu plus foncées que celles aujourd’hui placées sur le prototype et surtout ne changeront pas avec le temps (oxydation 0).

Les poignées des portes fenêtres aujourd’hui noires seront modifiées. Elles devraient être finalement en aluminium brossé, dans le même style que les d’accroche des panneaux entre eux lors de l’ouverture des baies vitrées.

L’isolation des bâtiments entre eux à l’horizontale se fait par le sol, évidemment, grâce aux éléments suivants : dalle en béton de 20 cm d’épaisseur, un assour (sous-couche acoustique) puis une chape de 4 cm. Le parquet ou le carrelage viendra sur cette dernière chape.

L’isolation extérieure est réalisée par de la laine de verre, 2 épaisseurs pour atteindre 20 cm.

  • Bâtiment

Actuellement, les travaux respectent le plan prévisionnel de la construction, à quelques jours près. En tout état de cause, il n’y aurait pas (encore) de retard conséquent malgré quelques jours d’arrêt du chantier pour intempéries comme le 7 octobre dernier.

Jeudi dernier, le coulage de la dalle du 7° étage était en cours de finition. Une fois qu’elle sera entièrement coulée, elle sera étanchéifiée. L’objectif est de pouvoir débuter la pose des cloisons, chapes, peintures, …. pour les étages inférieurs (rez-de-chaussée au 6° étage inclus). Pour ce faire, d’ici quelques jours, les ouvertures et murs du bâtiment du rez-de-chaussée au 6° étage inclus seront équipés des cadres et supports permettant l’installation future de l’isolant. En parallèle, chaque ouverture du bâtiment du rez-de-chaussée au 6° étage inclus sera fermée avec du plastique afin de pouvoir débuter, à l’intérieur, la pose des cloisons, des aménagements, tirages de câbles, … C’est la raison pour laquelle le 6° étage (dalle supérieure) sera mis hors d’eau dès que la dalle du 7° sera achevée.

La mise hors d’eau du bâtiment, donc la fin de la construction des murs du 11° étage et de la dalle-toiture, est programmée en janvier 2015.

La visite de l’intérieur m’a permis de comprendre les difficultés de réalisation des TMA. En particulier pour l’électricité et les conduites. « L’électricité » est montée par une entreprise externe et arrive sur le chantier sous forme d’une « pieuvre ». Vous les avez forcément remarquées dans les photos régulières du blog. Les gaines accueillant les câbles sont installées dans le béton et placées aux emplacements définitifs. Aussi modifier leur emplacement après le coulage du béton est impossible 🙁  J’espère avoir été clair… Si ce n’est le cas, les photos ci-dessous vous éclaireront sans doute mieux 😉

Dans les étages inférieurs, l’installation des tuyaux a débuté.

P1120487

 

  • Visites et livraison

Les copropriétaires des appartements du rez-de-chaussée au 6° étage inclus devraient pouvoir profiter d’une visite de chantier ou plus précisément de leur appartement cloisonné, en mars/avril 2015. La seconde visite se fera quelques semaines avant la livraison.

Il m’a été confirmé qu’aucune livraison n’était possible tant que tous les appartements n’étaient pas achevés. A priori ce devrait pouvoir être fin 2015 mais il n’est pas dit que ce ne soit pas sur le début 2016. En tout état de cause, le Directeur de programmes s’engage à nous prévenir bien en amont en cas de retard. La livraison de l’ensemble des 98 appartements prendra 1 bon mois, aussi certains pourraient être livrés sur 2015 et d’autres sur 2016 😉

Dernier élément… ou presque, Vinci a placé sur l’Hôtel Ibis un appareil photo fixe pour faire un time-lapse et ainsi réaliser un film retraçant la construction. Un second appareil photo devrait être prochainement installé sur un point fixe en hauteur en face de Parc 17. Ces films complèteront le blog 😉

  • Quelques vues

Avant de terminer, voici quelques vues depuis l’intérieur du chantier ou de l’intérieur du chantier.

 Un appartement :

Les balcons :

Les terrasses des failles :

Les vues :

Pour finir, je tiens à remercier le Directeur de programmes de Vinci qui a accepté de me consacrer, de vous consacrer, un peu de temps. J’espère pouvoir réitérer une telle visite lorsque l’immeuble atteindra son 11° étage 😉

3 Commentaires

Classé dans L'avancée des travaux, L'immeuble